Je cherche qui Je Suis. (la spiritualité est une voie d'éveil de Soi, partie 2)

Il est plus facile de savoir ce que l'on n'est pas que de réaliser qui l'on est vraiment...

Dans l'article précédent ( Je sais ce que je ne suis pas ), nous avons déterminé que l'une des premières voies d'éveil pour savoir qui l'on est vraiment, se passe de manière inconsciente la plupart du temps: il s'agit de découvrir "ce que l'on n'est pas" dans un premier temps... L'incarnation terrestre étant l'endroit idéal pour se séparer physiquement des autres et pouvoir faire des expériences individuelles.

Entrer dans l'éveil, c'est, à un moment donné, se poser des questions, justement par rapport à ce que l'on n'est pas, pour pouvoir se mettre à la recherche de qui l'on est vraiment. Je dirais qu'il s'agit là du vrai premier stade de l'éveil sur la route de la spiritualité.

Nous avons vu également dans cet article tout ce que la spiritualité n'est pas et je vous invite à lire ou relire cet article.

 

La voie vers le chemin de l'éveil est la voie qui mène vers son Moi Véritable.

Nous ne sommes pas ici, dans "tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil". Ouvrir les yeux sur soi-même est très souvent dérangeant et plein de surprises. Et ceux qui vous diront que tout est merveilleux ne se sont sûrement pas posés les bonnes questions ou ont encore un long chemin à parcourir... Bien sûr, la découverte doit être faite, et quand tout est finalement en paix avec soi-même, alors oui cela devient merveilleux.

 

Le monde terrestre et l'incarnation se passe dans la 3ème dimension, la dimension de la dualité. Et la dualité n'est pas qu'avec les autres, elle est avant tout avec soi-même.

Il y a notre JE qui correspond à notre personnalité, et il y a notre JE intérieur.

Le premier, correspondant à la personnalité, c'est celui que l'on explore dans la matière, c'est celui que l'on a développé pour vivre en concordance avec notre environnement etc...

Le deuxième est celui qui a une mission à tenter, une réalisation à faire pour évoluer, c'est celui qui, a un moment donné, essaye de faire surface pour que vous vous mettiez sur votre chemin de vie ( cool "hé ho! coucou, je suis là moi aussi ! tu t'es assez amusé, tu crois pas qu'il serait temps qu'on fasse un truc bien maintenant ? " , et pouvoir réaliser ce pour quoi vous êtes venu vous incarner ici et maintenant.

Ces deux "JE" peuvent entrer en conflit, cela mène parfois à de la dépression ou des passages à vide, avec des sensations de manques, d'avoir raté quelque chose, de ne plus savoir qui l'on est, ce que l'on fait là, le but de la vie, ... , le burn-out dans l'extrême...

Entrer dans l'éveil et vivre la spiritualité, c'est commencer par établir une concordance entre ces deux "JE".

Donc à un moment donné il faut prêter une attention particulière à l'un et à l'autre. Régler tous les problèmes intérieurs, comprendre ce que l'un veut, et ce que l'autre est capable ou non de faire.

Les deux JE réunis et accordés forment un troisième larron: Le MOI

C'est là que tout peut réellement devenir merveilleux... Ce n'est pas pour rien que l'on parle de "trinité".

trinité => tri unité ... trois choses distinctes qui n'en font qu'une...

C'est l'union et la concordance entre les deux "JE" qui fait que l'on peut enfin exprimer dans la matière par le JE de la personnalité, ce que le JE intérieur doit réaliser. Et cette réalisation est le MOI.

Je peux donc enfin être Moi et c'est le but de l'incarnation: Créer...

 

Vivre dans tous les plans pour comprendre...

Il est facile de commencer à comprendre ici, que nous ne sommes pas que cette personnalité, et que pour aller vers la connaissance de Soi, il va falloir s'intéresser à cet autre JE.

Et c'est là, que vous pouvez aussi commencer à comprendre que toutes les recettes de grand-mère sur le sujet ne vous conviennent pas. Car qui d'autre que vous, peut déterminer, repérer, entendre et comprendre cet autre JE ?

Les moyens pour entrer en contact avec ce JE longtemps caché sont propres à vous-même.

Bien entendu, cet autre JE s'exprime toujours de manière plus subtile, dans d'autres plans de conscience. N'oubliez pas qu'il vous accompagne depuis toujours... Il est Vous... Il est une partie de vous-même que vous avez oublié en quelque sorte. Aussi, il est vrai que certaines pratiques comme la méditation, le yoga, et toute activité de manière générale qui vous centre sur vous-même sont une porte d'accès à ce JE.

Ainsi, une fois entré dans l'éveil spirituel, par la prise de conscience de l'existence de ce JE, il va falloir maintenant pousser la porte pour le découvrir... Découvrir qui il est... qui je suis... en partie...

Arrive souvent alors une période dans laquelle l'introspection est importante. Les réponses sont parfois difficiles à trouver, ou à comprendre, car elles nous laissent parfois cois...

Le danger principal est de rester coincé dans ce plan de conscience... parce qu'il nous plaît forcément...

Arrive un moment où les choses semblent logiques, claires, normales... et quand l'on regarde autour de soi, il y a deux réactions:

  • La première est que l'on se rend compte que finalement tout est bien orchestré, tout est en accord, tout est parfait...
  • La deuxième est de ne plus vouloir voir les choses réelles, de rester dans ce monde merveilleux où tout est beau, tout est parfait.

Dans cette deuxième réaction, on recherche alors le cocooning... le monde des bisounours...

Dans la première réaction, on s'écarte du quotidien réel... puisque tout est parfait, il est facile de renier toute chose... Même les problèmes les plus graves semblent parfaits, d'ailleurs ils le sont, n'est-ce-pas ? Puisqu'ils sont inscrits dans une logique et l'on se laisse ainsi vivre, sans chercher à résoudre quoi que ce soit, sans chercher à apporter de solutions, puisque les solutions viendront d'elles-même... (on devient utopiste, épicurien, inactif, laxiste et l'on bloque soi-même la porte de l'évolution intérieure en restant coincé à ce stade).

Aussi, on commence à comprendre ici, qu'il n'est pas possible de resté bloqué dans ces plans de conscience dans une dimension 3D. Aller à la découverte de ce JE intérieur est une véritable aventure, une aventure fabuleuse, mais qui a aussi ses pièges et ses défauts, car le "tout parfait" n'existe que dans "l'imperfection".

Et cette "imperfection" est créée quelque part par notre personnalité, notre premier JE.

Un autre danger ici, est de se mettre à rejeter ce premier JE, à rejeter qui vous êtes, ce que vous faites... Parce que le JE intérieur vous semble tellement magnifique, que vous ne voudriez plus voir que celui là...

 

A ce stade de l'évolution spirituelle, il y a 3 types de personnes sur Terre (encore le chiffre 3 cheeky):

- Ceux qui n'ont pas découvert leur JE intérieur. Ceux-là on peut les distinguer en 2 catégories: il y a ceux qui sont super mal dans leur peau, qui ne comprennent pas pourquoi, qui subissent leur vie en pensant que tout est normal et qui ne cherchent pas plus loin que le bout de leur nez. Ce sont de "futurs éveillés" en latence. Et puis il y a ceux, pour qui être sur la voie d'incarnation s'est faite jeune, et si naturellement qu'ils n'ont pas besoin de se poser de questions sur leur JE intérieur, puisque celui-ci s'exprime déjà depuis toujours... Ils n'ont pas conscience de ce JE, mais vivent en harmonie avec lui au quotidien. Je dirais même que ces personnes là, se posent des questions le jour où on les prive de ce qu'ils font...

- Ceux qui ont découvert leur JE intérieur. Là aussi, nous pouvons classer en catégories. Celle qui regroupe les gens conscients mais qui n'arrivent pas à accéder à leur conscience vraiment ou qui laissent trop de place aux doutes etc... Celle qui regroupe les personnes qui ne veulent plus sortir de ce plan de conscience car ils ne veulent plus voir la réalité physique, ils fuient... et enfin celle qui regroupe les personnes qui multiplient les expériences dans cet autre état de conscience et qui entraînent parfois les autres (en oubliant souvent de les ramener, ou de ne pas sombrer dans la manipulation etc...)

- Et les autres... Cette troisième catégorie de personnes qui ont découvert leur JE intérieur, et qui l'ont dépassé... Ce sont ceux qui profitent ou commence à profiter du "3ème larron".

 

Je suis le troisième Larron !

Dans cette quête spirituelle, à la recherche de "qui je suis?", nous découvrons donc nos 2 facettes déterminées par les deux JE. Et puis il y a tout ce travail pour faire en sorte que ces deux JE cohabitent intelligemment, l'un ne devant pas dépasser l'autre et les 2 étant aussi important l'un que l'autre, l'un au service de l'autre en permanence.

De leur union va naître le "troisième larron". Un joli mélange des deux JE, qui s'appellera MOI.

Le Moi est l'expression du parfait équilibre de la dualité.

Dans la quête spirituelle, pour savoir réellement qui je suis, je dois me trouver Moi. Je dois être Moi, l'authentique, l'équilibré, celui qui peut tout exprimer, tout réaliser. Ce Moi est centré, en parfait accord avec tout. Il est la création. Je suis la création.

Je suis le troisième larron, celui qui vit chaque instant, celui qui est juste, celui qui est en toute chose, une énergie unique dans une énergie profonde et globale. Ce Moi fait partie de tout. Il sait prendre soin de tout. Il est connecté en permanence, relié à la source.

Ce Moi est affranchi de toute dualité, de tout questionnement, de tout doute. Il sait être présent dans la matière et s'enrichit de toutes les connaissances, sensations, partages à chaque instant. Il ressent tout. Il prend soin des autres autant qu'il prend soin de lui, car il sait maintenant que chaque énergie individuelle appartient en fait à la même énergie source. Il est dans le respect total, sans jalousie, sans envier, sans juger, car il a tout ce dont il a besoin. Il a le pouvoir de créer tout ce qu'il souhaite. Il est parfait, à la fois unique et d'une lumière intense.

Le troisième larron, c'est toujours celui qui vient amuser la galerie, détendre l'atmosphère, ou amener un chamboulement entre deux zigotos. Quand nos deux JE ne trouvent pas leur place parfois, ou qu'ils ne trouvent pas de compromis pour l'expression de l'un et de l'autre, il suffit alors de se connecter à son Moi... Et tout rentre très vite dans l'ordre. Après tout, le troisième larron est celui qui sait profiter de la discorde des 2 autres pour mettre tout le monde d'accord...

*****

Petite parenthèse, Histoire d'ajouter une petite note d'humour, vous connaissez en fait beaucoup de trios, dans lesquels si l'un n'est plus ce qu'il est, alors le trio ne serait plus le même... L'un d'eux ayant toujours la sagesse qu'il manque aux deux autres.

                     Nous avons Harry Potter et ses amis , les 3 petits cochons, riri, fifi et loulou, les bee gees... 

                                                                                   

Plus sérieusement, il y a les rois mages, les 3 fées que l'on retrouve dans les contes, mais aussi Les trois Doshas (faiblesse) et leurs antidotes qui sont la base de la médecine ayurvédique. Vous pouvez trouver des tas d'autres exemples de trios indissociables...

Certains appellent ce troisième larron autrement, comme ce qui est au centre de nous, celui qui met d'accord le yin et le yang... La "troisième Voie".

La « troisième voie » pourrait être comprise comme « troisième choix », celui qui ouvre une alternative à des situations qui autrement pourraient apparaître polarisées. L'ouverture du champ des possibles...

D'autres parlent de "voie médiane" ou "voie moyenne". Celle qui est au centre, par laquelle émane la lumière. La voie qui permet de dépasser le conflit intérieur, la dualité, d'amener l'équilibre du Yin et du Yang pour aller vers l'harmonie et s'approcher de la Vérité.

*****

Je ne peux pas vous en dire plus sur cet état, car moi-même après des années et des années d'études, de travail, d'accomplissement, de questionnenements et de recherches, je ne suis pas toujours sûre d'avoir exploré ce Moi...

Il y a une phrase qui dit: "tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien". Alors explorons toujours et encore...

Nous avons déterminé que le chemin de l'éveil, commence par cerner ce que l'on n'est pas. Puis pour chercher "qui je suis", nous rencontrons sur notre chemin, notre 2ème JE. Entre les difficultés et les merveilleuses découvertes que cela entraîne, nous comprenons que notre chemin d'éveil doit d'abord passer par l'équilibrage de ces 2 entités. Et enfin pour chercher et trouver qui je suis, il faudra que naisse de cette union, une troisième entité. C'est elle qui est ce que je suis vraiment.

 

En fait, pour chercher qui je suis, je dois me trouver Moi...

 

Bien que je vous ai dit qu''il n'y a pas de "recettes de cuisine" dans la spiritualilté, et principalement dans la voie de l'éveil, et encore plus spécialement dans la recherche de "qui je suis", nous verrons dans l'article suivant quelques idées pour vous lancer sur la piste de votre troisème larron. Je ne vous dirais pas "comment faire", mais j'essayerai de répondre à la question "pourquoi le faire?".

J'espère juste que vous avez compris que les recettes toutes faites que vous pouvez trouver, ont peut-être fonctionné pour les personnes qui les décrivent, mais ne fonctionnent pas forcément pour vous. Ecartez-vous de tout cela, pour être vous-même, authentique, car il n'y a que comme cela que vous avancerez véritablement sur la voie de l'éveil, et vers l'ascension.

 

Dans le prochain article: Je vais vers Moi, je vais vers Tout. (La spiritualité est une voie d'éveil, partie 3), nous verrons: - les grandes lignes de toutes les actions que vous pouvez avoir et qui peuvent vous mener vers la quête de votre Moi.

Vous pouvez partager cet article sur les réseaux sociaux, en utilisant les boutons de partage ci-dessous.

Toutes reproductions, copies, même partielle est interdite. Le site, et les articles sont protégés par copyright pour la propriété intellectuelle. Copyright © 2015 M.E.P. formations et soins à distance - N° de dépôt 063EA2