Le Mag!


Voyagez dans Le Mag! de Mepsite

Croyances limitantes les plus communes

  • Développement Personnel
  • 27 Mars 2021
  • Aucun commentaire

CROYANCES LIMITANTES LES PLUS COMMUNES

 

Les croyances limitantes vous empêchent de vivre la vie que vous aimeriez... 

On se concentre majoritairement sur les pensées positives... mais rarement sur les pensées négatives, qui pourtant, sont omniprésentes dans notre mental... et nous pourrissent bien la vie !

Cependant, les ignorer ne sert pas à grand-chose. Au contraire, il serait temps de les capturer, les décortiquer, les analyser, les comprendre, pour ... les changer !

Et les pensées négatives sur lesquelles nous devrions travailler en premier sont : Les Croyances Limitantes !

 

Et si vous avez lu mes articles sur "le pouvoir des mots" ou encore celui sur "augmenter la fréquence vibratoire", vous savez maintenant que tout ce qui vous tire vers le bas, non seulement diminue votre propre fréquence, mais en plus : créé votre réalité ... 

Voici six des croyances limitantes les plus courantes qui vous empêchent de vivre la vie que vous souhaitez, ainsi que quelques conseils sur la façon dont vous pouvez commencer à les surmonter.

 

1. «Je ne suis pas assez bon.»

C'est peut-être la croyance limitative la plus courante de toutes. Elle émet l'hypothèse sous-jacente que vous ne méritez pas vraiment ce que vous aimeriez vivre ou faire.

 

En pensant que vous n'êtes pas assez bon, que vous ne méritez pas vraiment ce que vous souhaitez, et que bien souvent, vous finissez par vous dire que "ce n'est pas pour vous", vous envoyez ces informations à l'univers qui vous répondra par des retours qui vous prouveront qu'effectivement ce ne sera jamais pour vous...

Ici, il s'agit avant tout de changer de "mindset".

Ne pensez pas que vous n'êtes pas assez bon ou légitime de quoi que soit... essayez tout simplement de faire ce que vous souhaitez faire ... et vous verrez bien !

 

Après tout, pendant votre "période d'essai", vous n'êtes pas obligé de crier sur tous les toits que vous faites ceci ou cela ! 

Voyez ensuite vos premiers résultats, puis modifiez vos techniques, vos approches, ou même "ajustez" vos désirs ! 

Ensuite, il est important de vous demander d'où vous vient cette idée que certaines choses ne sont pas pour vous, ou que vous n'êtes pas assez bon ? Qui vous inspire ce genre de pensées ? 

Peut-être dans votre enfance, vous souhaitiez devenir vétérinaire ... peut-être qu'on vous a dit que les études étaient trop difficiles pour vous, que vous n'y arriveriez pas ? Mais peut-être qu'aujourd'hui, sans être vétérinaire, vous pourriez commencer par vous occuper d'animaux bénévolement dans un centre ... Ce serait le meilleur moyen de remettre en question cette croyance limitante ! 

Et quel que soit, le sujet pour lequel vous pensez ne pas être à la hauteur ou que ce n'est pas pour vous, demandez-vous depuis quand, où, comment, qui, vous a cassé ce rêve ? Et si c'était il y a 20 ans, vous ne pensez pas que vous avez changé depuis tout ce temps ?

 

Pour vaincre le "Je ne suis pas assez bon", il faut avant tout commencer par "vous faire confiance à nouveau".

 

2.  «J'ai besoin d'avoir l'approbation des autres.»

Vous n'êtes jamais sûr de vous alors vous demandez toujours aux autres ce qu'ils en pensent ... Vous pensez que tant qu'ils ne vous ont pas donné leur avis, vous ne pouvez pas aller plus loin ... et pour peu que leurs avis soient récalcitrants ou négatifs ... vous finissez par laisser tomber ... 

Mais vos rêves ne sont pas ceux des autres ! Pour eux, ce que vous faites ne sert peut-être à rien, ou ne vous conduira nulle part (par exemple, vous ne gagnerez jamais un salaire en faisant ceci ou cela...), mais après tout, vous, vous n'avez sans doute pas le même but ... votre but à vous, est peut-être simplement de faire quelque chose qui vous plait ou dans lequel vous vous épanouissez ... 

Rappelez-vous que ce que vous faites, vous le faites avant tout pour vous ! et qu'en attendant l'approbation de quelqu"un d'autre, vous vous empêchez naturellement d'accéder à ce que vous voulez vraiment dans votre vie... 

Dites-vous que c'est fini le temps du : "je vais demander à ma mère (ou à mon père) si je peux !"

Et prenez conscience que d'avoir besoin de l'approbation des autres, c'est une manière d'esquiver qui vous êtes vraiment ... avez-vous peur de vous-même ? 

Pour vaincre le "J'ai besoin d'un avis ou d'un accord", il faut avant tout commencer par "avoir foi en vous-même." 

 

3.  «Il n'y en a pas assez pour tout le monde.»

 

Non seulement, il n'y a jamais assez pour tout le monde, mais surtout, vous, vous êtes sans aucun doute la dernière personne à y avoir droit ! Vous attendez je ne sais quoi pensant que vous n'êtes pas méritant ? 

D'autres, au contraire, ont tendance à tout prendre avant que les autres ne s'en chargent ! Et ensuite, ressentent de la culpabilité d'avoir eu ce qu'ils voulaient tandis que les autres non. 

Là encore, il s'agit avant tout de croyance et d'état d'esprit ! Si vous pensez qu'il n'y en a jamais assez pour tout le monde, alors effectivement il n'y en a jamais assez... et il ne vous reste que les deux possibilités ci-dessus: vous laissez votre part aux autres parce que vous n'êtes pas méritant, ou vous culpabilisez d'avoir reçu quelque chose... dans les 2 cas, il vous est impossible d'apprécier quoi que ce soit... 

Si vous changez d'esprit en vous disant tout de suite : y en a pour tout le monde, et j'y ai droit comme les autres, vous verrez qu'en effet tout le monde peut trouver sa place, ou bénéficier des mêmes choses. La seule condition est de le vouloir... 

 

 4.  «Je dois travailler au maximum pour réussir.»

Oui, vous devez prendre des mesures concrètes pour réaliser vos rêves, que vous utilisiez ou non la loi de l'attraction. Cependant, si vous travaillez dur, que c'est contraignant, et qu'au fond, vous n'y croyez pas, ne vous attendez pas à attirer du succès comme par magie.

De plus, notez que plus vous faites ce qui vous plait ou vous épanoui, plus vous ferez ressentir la joie et la passion aux autres. Et vous vous attirerez mutuellement ! 

Si votre travail est dur, c'est qu'il n'est pas fait pour vous tout simplement... Si votre activité vous plait, vous y passerez des heures sans même vous en rendre compte ! 

 

 

5.  «J'ai besoin de souffrir pour que les autres soient heureux.»

Le croyez-vous sérieusement ? 

Quel sens du sacrifice !!! mais tant que vous vous occupez pleinement des autres, vous ne faites rien pour vous. Vous sapez votre moral et votre énergie ! croyez-vous que vous pourrez aider les autres longtemps dans ces conditions ? 

Et qui vous ramassera vous, quand vous serez par terre et à bout de force ? 

Si vous devez souffrir pour que les autres soient heureux, il y a de fortes probabilité pour qu'en réalité vous comblez un besoin personnel (peur d'être seul, exclu ? peur de ne pas être apprécié, reconnu, aimé ? ...) Parce que je suis sûre que personne autour de vous n'exige de vous ce sacrifice ! 

De plus, comment voulez-vous que les autres soient heureux totalement s'ils voient en parallèle que vous, vous ne l'êtes pas ? (à moins d'avoir à faire à d'impitoyables égotiques ...) 

S'il vous est difficile de vous concentrer sur vos propres besoins, réservez-vous un créneau horaire rien que pour vous chaque jour. Peu à peu, vous vous rendrez compte que vous pouvez prendre du temps pour vous, prendre soin de vous, vous faire plaisir, sans que cela ne gêne personne autour de vous !

Vous réaliserez aussi que vous aiderez bien plus les autres en étant vous-même heureux !

En élevant vos propres vibrations, les autres s'aligneront également sur vos fréquences et auront besoin de moins d'aides !

 6. «J'ai besoin que les choses se passent de cette manière.»

Enfin, de nombreuses personnes qui commencent à travailler avec la loi de l'attraction ont tendance à se fixer une intention ultra-spécifique. Bien que ce soit formidable d'avoir un objectif clair (par exemple perdre 3 kg), il y a aussi le risque de rendre votre objectif si précis et contrôlé que vous limitez votre potentiel de manifestation.

Il est vrai, que je vous ai dit dans un précédent article, que votre intention doit être claire et votre but défini. Cependant, vous ne devez rien imposer. 

"je veux perdre du poids pour me sentir plus en forme" 

- mon intention est claire : perdre du poids

- mon but est défini : je veux me sentir mieux

Mais je ne demande pas à perdre spécifiquement 3, 5 ou 7 kg ... je perdrais ce que je perdrais tant que cela me rend plus en forme et soit meilleur pour ma santé ... 

En d'autres termes, vous devez rester "ouvert" aux différentes manières que les choses peuvent se produire. 

 

Copie et reproduction interdite de l’ensemble du site pour le texte, les images et les vidéos. Ce site est placé sous copyright pour les droits à la propriété intellectuelle. Il est plus intelligent de partager les articles qui vous intéresse grâce aux différents liens de partage … Merci de votre compréhension.

Plusieurs manières de soutenir mon travail et participer à la maintenance de ce site:

Merci beaucoup de votre participation !

 

 

Vous aimerez aussi :

Commentaires

@

La Nouvelle Formule de la création

la nouvelle formule de la création

 

Comment cette gravure indienne vieille de 3442 ans m’a permis de matérialiser argentamour et santé

…en activant par accident le pouvoir divin de “Création” caché en chaque être humain

changement radical

Affichez vos propres liens publicitaires sur différents sites à fortes audiences et vendez plus facilement vos produits !