Trouver sa graine dans la dissolution

  • Eveil Spirituel
  • 26 Avril 2020
  • Aucun commentaire

"Accepter, ce n'est pas se résigner, mais rien ne vous fera perdre plus d'énergie que de résister face à une situation que vous ne pouvez pas changer." 

- Dalai Lama

 

C'est en tombant sur cette phrase du Dalai Lama, alors que j'étais en pleine ré "étude" du jeu de l'oracle du Messager, et particulièrement de la carte 28, que j'ai compris l'importance de se laisser aller dans le courant, et de changer la manière de voir les choses dans le monde qui nous entoure.

En effet, nous sommes en phase de transformation, mais surtout dans une phase de dissolution. Cette phase prends du temps, mais quelque part, je dirais que nous avons la chance d'être les participants de cet évènement. Comme nous allons le voir au travers de la carte, nous avons là, une occasion unique, incroyable, d'être de ceux qui choisiront la "graine" qui sera semée pour les humains et autres habitants de la planète. Ne perdons donc pas de temps à résister au changement, qui, de toute façon, est inévitable, mais profitons-en, pour préparer le monde futur !

Les cycles naturels

La carte 28 du jeu de l'oracle du Messager va nous parler avant tout du monde qui nous entoure. Pour mieux le comprendre mais aussi comprendre les actions, réactions que nous devons avoir, ou améliorer. 

On voit plusieurs symboles qui indiquent la polarité de notre monde: Le soleil et la lune, le symbole yin-yang, l'opposition printemps automne, le jour et la nuit... tout cela correspond à des cycles répétitifs et naturels. 

Le 3ème oeil, bien ouvert, de couleur bleu, indique de voir et comprendre sous des angles différents. Ce que nous voyons autour de nous peut être beau et productif, ou apparaitre totalement dévastateur. Mais tout fait parti d'un cycle bien plus grand. Les choses naissent, évoluent, se transforment, disparaissent et réapparaissent autrement. Et cela est normal. La vue du personnage doit se faire de manière plus perçante, comme celui de l'aigle: voir les choses de plus haut, de plus loin. Les passages d'un état à un autre sont des transitions bénéfiques à l'échelle de la nature et du monde. 

Lcarte 28 oracle du messageres chiffres nous indiquent l'évidence et la nécessité du renouvellement pour l'évolution

Notez au passage, le nombre de cette carte: 28

le 2 et le 8 , puis le 10 avec le 1 et le 0 lorsque l'on additionne les deux chiffres

Le chiffre 2 indique la polarité, la dualité, l'opposition, mais aussi la complémentarité : l'un ne va pas sans l'autre. 

Quant au chiffre 8, il nous parle d'énergie divine, rapide, franche, puissante, d'actions et de créations dans la matière, de manière juste et équitable pour tous et pour le bien du plus grand nombre. 

2+8, nous donne donc le 10. Le nombre 10 dans le tarot de marseille, c'est la lame de la roue de fortune: le changement, l'évolution, l'élévation, la roue qui tourne, le changement de cycle. Le 10 nous ramène aux chiffre 1 et 0. L'unité, et le Tout. Tout est parfait et comme il doit être. Le 1 s'adresse à vous et à chacun de nous à la fois. Acteur de ce que nous créons. Et le 0, c'est le monde, notre univers. 

Ainsi, le nombre 28 indique que la nature se créé avec les complémentarités, mais aussi qu'elle alterne certaines phases, c'est un besoin et une nécessité pour le "renouvellement".

Nous ne voyons jamais l'ensemble, mais qu'une partie de la réalité... 

Tout est basé sur une perception que l'on a à un moment donné. La polarité existe toujours. Si là où vous voyez de la destruction, d'autres voient de la libération, c'est parce que tout dépend de votre positionnement. Nous ne voyons généralement qu'une seule facette, alors que les deux facettes existent toujours au même moment. Quand vous voyez le jour, la nuit n'est pas partie, vous ne la voyez juste pas, parce que le côté de la terre sur lequel vous êtes se trouve face au soleil. Pourtant, à ce même moment, la nuit existe de l'autre côté.

Quand on voit de l'injustice quelque part, d'autres y voient une justice. 

Chaque partie de l'ensemble contient la graine qui devra être extraite, et celle qui permettra de détruire

Il y a donc du bon et du mauvais en toute chose. C'est pourquoi, il y a toujours dans l'un et dans l'autre, une petite graine qui permet d'extraire le meilleur, et une autre pour détruire au cas où cela ne convient plus. Tout dépend de ce dont on a besoin, mais aussi de ce qui est nécessaire. 

Certaines choses ont besoin de disparaitre ou de se modifier pour évoluer. Dans le symbole du yin et du yang, on voit par exemple, que de chaque côté, il y a une graine prévue pour cela: ce qui est détruit possède la graine de ce qui repoussera, et ce qui existe possède la graine de ce qui le détruira. 

A nos yeux, et dans nos vies, cela peut paraitre injuste et difficile, car la durée de nos vies terrestres est infime par rapport à la notre planète. Mais voyez, que certaines choses disparaissent et que d'autres pointent déjà le bout de leur nez... 

La nature suit des cycles et a besoin de ces changements. C'est une nécessité pour elle d'évoluer et toujours nous donner ce qu'elle a de meilleur à nous proposer. Il faut regarder cela avec compréhension, amour et intelligence. 

Gérer les émotions pour suivre le courant, changez de point de vue !

C'est une lame qui invite à gérer ces émotions par rapport aux différents changements qui se produisent dans notre environnement. Parfois, nous n'acceptons pas ces changements qui bouleversent notre quotidien ou changent nos vies à tout jamais, mais vous pouvez faire le choix d'en souffrir et de rester dans le regret, de trouver cela injuste et de rester victime, ou alors d'entrer dans l'acceptation de ce qui est, pour accueillir ce qui viendra ensuite. 

Ce n'est pas la nature, qui doit s'adapter à nous, c'est à nous de s'adapter à elle qui nous accueille !

Ainsi, il faut suivre le courant, ne pas s'opposer, ne pas retenir, ne pas chercher à contrôler ou influencer. Parfois, il vaut mieux laisser faire certaines choses et attendre de voir ce qu'il va se passer; Il y a toujours l'avant et l'après. 

Cherchez la graine !

Ce qui est intéressant, c'est de voir les changements, afin d'en saisir les opportunités, d'en extraire ce qui pourrait être bénéfique et utile pour vous dans l'après. Parfois, on se rend compte, qu'au final, on n'a pas besoin de ce que l'on avait. Et on ne garde que le nécessaire. On peut alors se définir de nouveaux buts dans l'air du changement. On se libère pour pouvoir s'aligner sur la nouvelle voie à suivre. 

Si cette carte devait vous poser des questions, ce serait: 

- dans vos émotions actuelles, par rapport à ce qui se passe autour, qu'avez-vous peur de perdre ? quel changement vous semble le plus dur à comprendre, à vivre ? Rapportez le à ce que vous n'aurez plus dans l'après ... Puis essayez de voir si cela est vraiment, vraiment, vraiment nécessaire pour vous-même. Ou si vous ne pourriez pas trouver une alternative, ou quelque chose de meilleur, dans ce qui est en train de se construire maintenant... 

 

Vos actions dans le moment présent ne doivent pas répondre ou dépendre d'une réaction spontanée à vos émotions. Vos émotions sont sans aucun doute, justes, et normales, humaines, mais elles ne doivent pas vous laisser dans les regrets, les peurs... c'est pour cela qu'il faut les dépasser maintenant, pour pouvoir vous aligner au courant du changement qui s'opère, et continuera de s'opérer, que vous le vouliez ou non. 

Vos émotions ne font qu'ajouter une couleur à ce qui est, en vous indiquant si c'est bien ou mal, juste ou injuste. Mais comme je le disais plus tôt, là où vous voyez de la destruction et du malheur, d'autres peuvent y voir de la libération et du bonheur. Le cycle de la planète continue. Avec ou sans vous. quoi qu'il arrive. 

Certaines choses arrivent, elles ne sont ni justes, ni injustes. Elles sont nécessaires à un moment donné. A un niveau plus personnel, elles vous permettent de passer à autre chose, de changer de cap, d'évoluer ou d'apprendre. Ne vous lamentez pas ou ne vous extasiez pas non plus, sachez juste comprendre que cela est inévitable, et que tant qu'à faire, autant y dénicher la petite graine à semer, qui sera ce que vous construirez demain. 

 

J'ai commencé cet article sur une situation du Dalai Lama, et j'aimerais le conclure sur une phrase de Winston Churchill:

"Mieux vaut prendre le changement par la main avant qu'il ne nous prenne par la gorge." - Winston Churchill

 

Joan

Le jeu de l'Oracle du Messager vous intéresse ? Vous pouvez vous le procurer en cliquant sur le lien ci-dessous:

 

Copie et reproduction interdite de l’ensemble du site pour le texte, les images et les vidéos. Ce site est placé sous copyright pour les droits à la propriété intellectuelle. Il est plus intelligent de partager les articles qui vous intéresse grâce aux différents liens de partage … Merci de votre compréhension.

Plusieurs manières de soutenir mon travail et participer à la maintenance de ce site:les dons via paypal : je fais un don en cliquant ici

en regardant des pubs sur utip : je regarde les pubs sur utip ou en cliquant sur les publicités présentes sur ce site.

en achetant mes livres : voir les livres

Faites vos achats en cliquant sur mes liens d’affiliation (cela ne coûte rien de plus pour vous que votre achat inital)

Merci beaucoup de votre participation !