Conseils pour sortir de l'auto-critique

  • Développement Personnel
  • 13 Mai 2021
  • Aucun commentaire

Dans un précédent article, nous avons pris conscience que nous possédons davantage de pensées auto-critiques que de pensées structurantes nous permettant d'évoluer et d'avancer.

Je vous invite à relire rapidement cet article.

Ici, nous allons aborder différentes manières qui peuvent vous aider à dépasser ces pensées d'auto-critique, non pas en les occultants ou en les reniant, mais en tentant de les transformer. Il ne s'agit alors plus de subir la défaite, mais de relancer chaque fois le défi... 

Dans le précédent article, je vous disais que le cerveau a besoin de concordance entre ce qu'il croit à l'intérieur et ce qui est à l'extérieur. Il confirme sans cesse ces propres théories.

Si vous vous ouvrez à d'autres croyances et autres théories, alors le cerveau cherchera à l'extérieur tout ce qui peut confirmer ces croyances... 

Aller au dela des croyances

Trouver l'origine des pensées et des croyances 

Il ne s'agit pas de commencer à tenter de se persuader de quoi que ce soit, si vous ne traitez pas le sujet de fond ... Vous ne pouvez pas penser : "je peux devenir riche" si au fond de vous, consciemment ou inconsciemment, vous êtes persuadé que "l'argent, c'est pour les autres".

Je pense que vous comprenez cet exemple facilement. 

Pourtant, c'est ce que la majorité des gens font !

le message caché des saboteurs - formation en ligne bykokolou-mepsite

Formation : Le message caché des saboteurs

Le livre de cours (152 pages) est disponible pour les membres de la formation ! - Cliquez sur l'image pour en savoir +

Reprendre les commandes

Au lieu de se laisser dire par votre cerveau primaire : "ce n'est pas pour toi", "c'est trop dur", "laisse tomber, c'est perdu d'avance" ... Rentrez lui dedans en ripostant : "et pourquoi pas moi ? " - "je veux tenter quand même !" - "j'y ai droit comme n'importe qui d'autre !"

En effet, ce ne doit plus être une petite voix qui vous parle du fin fond de votre personne et qui vous commande. Ce doit maintenant être à vous de reprendre les commandes !

 

Faire du "rentre dedans" avec votre propre cerveau, c'est déjà prendre conscience que vous vous manipulez vous-même !

Et c'est une bonne chose de faite ! On arrête de penser que tout est ainsi parce que ça a toujours été ainsi. On arrête de porter tout sur la faute des autres. On se prend en charge !

Ouvrir le dialogue

Une fois, cette première étape accomplie, il est nécessaire d'ouvrir le dialogue avec vous-même.

 

Le but : comprendre les origines de votre (ou vos) croyances.

 

Il est nécessaire de se poser quelques questions et je vous recommande de vous poser ces questions en parlant à votre cerveau comme s'il était une entité différente de vous-même:

  • - et depuis quand tu penses que c'est comme cela ?
  • - et d'abord, qu'est-ce qui te fait croire cela ?
  • - qui t'as expliqué cela ?
  • - pourquoi tu penses que je ne peux pas le faire ?  etc ... 

 

Vous verrez qu'en posant les questions de cette manière, vous allez être tenté d'apporter les réponses : c'est votre égo qui va tenter de se défendre comme un lion !

Laissez-le parler ! et notez ces réponses ! 

Un peu plus tard, relisez ces réponses, et découvrez qu'il vous a dévoilé toutes vos fausses croyances, toutes vos peurs et faiblesses !

En sachant de "quoi" votre cerveau a peur, ou, ce dont il ne se sent pas capable, ou encore ce qui le sécurise ou l'insécurise, vous trouverez les origines de vos croyances limitantes !

 

Se responsabiliser des croyances personnelles et changer sa réalité

Vous avez fait l'exercice précédent ? Vous avez trouvé quelles sont vos croyances limitantes ? 

Peut-être, remarquez-vous, que beaucoup d'entre elles vous ont été implantées soit par votre éducation, soit par la société.

Première réaction : "j'en veux à la terre entière !"

(*réaction la plus comunément observée)

comprendre ses croyances limitantes

Finalement peu importe d'où vous viennent ces croyances ! Vous avez accepter d'y adhérer !

On peut adhérer à certaines croyances pendant une période, parce que tout semble nous prouver qu'elles sont correctes.

Mais si nous comprenons que nous ne voyons à l'extérieur que ce qui prouve ce que nous croyons, alors nous ne voyons plus le reste. Nous ne voyons qu'une possibilité parmi tant d'autres ! 

Par exemple : l'argent, c'est pour les autres ... tout ce que je vois autour ne fera que me le prouver. Mais si je commence à me dire : Et pourquoi pas pour moi ? d'autres possibilités liées à la répartition de l'argent peuvent apparaitre. 

Nous sommes finalement responsable de ce que nous croyons. Et c'est en ce que nous croyons que nous créons notre réalité. 

Remonter son estime personnelle

Trouver l'origine de ses pensées, reprendre le contrôle, et être dans la pleine conscience des effets des croyances, sont déjà de fortes manières d'arrêter de s'auto-critiquer et de se nuire à soi-même.

Mais parfois, il reste des croyances inconscientes ou desquelles il nous semble impossible de douter. Elles continuent d'alimenter notre auto critique et diminuent notre estime personnelle. Elles vont se révéler et entrer en action pour renforcer l'influence de votre cerveau primaire pour lui donner raison. Plus vous allez "lutter" et "renégocier" vos croyances avec vous-même, plus ces croyances inconscientes vont s'activer et chercher autour de vous tout ce qui peut vous faire redescendre de votre nuage !

La chute est parfois dure et l'estime personnelle risque de descendre parfois bas !

Certaines de nos pensées ou nos paroles viennent naturellement et contribuent aussi à baisser notre estime personnelle : "qu'est-ce que je suis bête !" - "c'est pas possible d'être aussi nul !" ... "quelle merde !"

Essayez de repérer tout ce qui a tendance à faire baisser votre estime personnelle: situations ou paroles.

Quand vous repérez des pensées qui sont en réalité des paroles destructrices ou non gratifiantes pour vous, changez-les !

Apprenez également à rire de vous-même ! 

Si vous ne voulez pas rire de vous-même, moquez-vous de votre cerveau en lui parlant comme si vous parliez à quelqu'un d'autre ! la phrase : qu'est-ce que je suis bête ! doit devenir "que tu es bête !" ... 

Cela parait anodin, mais au lieu de vous sous-estimé en vous qualifiant de "bête", vous devenez la personne qui est "au-dessus" de celui qui est "bête", vous devenez la personne qui a une autre solution à proposer ... 

Les jugements envers les autres

et oui, les jugements que vous portez envers les autres ne sont en général que des indicateurs de ce que vous pensez réellement et peuvent être très révélateurs. Alors apprenez à vous écouter quand vous critiquez ou jugez une autre personne !

"Lui, il dépense ses sous dans n'importe quoi !" ... demandez-vous quelle croyance vous avez par rapport à l'argent !

"Elle, elle se maquille trop !" ... demandez-vous quelle croyance vous avez par rapport à l'apparence physique !

Si vous acceptez de reconnaitre que vos jugements des autres sont des reflets pertinents de vos croyances limitantes, il vous sera possible de découvrir que vous en avez bien plus que vous ne le pensiez au départ !

 

Surveillez les paroles !

Au même titre que les critiques que vous portez envers les autres, ou les phrases que vous avez tendance à utiliser envers vous-même, vous ne devez prendre les mots des autres comme d'ultimes piqûres !

Certaines critiques que vous recevez des autres sont justifiées et d'autres non.

Celles qui ne sont pas justifiées, laissez-les de côté ! (après vous être assuré qu'elles ne le sont pas)

Quant à celles qui semblent justifiées, elles ne doivent pas vous rabaisser ou vous démoraliser. Au contraire ! Elles doivent devenir une source d'amélioration directe !

L'autre : "C'est pas terrible ce que tu as fait"

Votre cerveau : "Tu vois, je t'avais dit que c'était une mauvaise idée !"

Vous : "ok, je comprend ce qui n'a pas été, je vais faire mieux !"

Soyez convaincant !

Changez ses habitudes de pensées critiques et ses croyances ne se fera pas du jour au lendemain.

Comme je vous l'ai dit plus haut, tout cela est ancré profondément en vous après des années d'éducation et après des années pendant lesquelles votre cerveau n'a fait que trouver des exemples autour de vous pour vous prouver qu'il avait raison ... 

 

Au début, il peut être nécessaire de vous forcer à reprendre vos propres pensées...

 

Vous pouvez le faire par exemple en notant toute liste de choses positives envers vous-même:

- vous pensez que vous ne pouvez pas gagner d'argent ? notez toutes les fois où vous avez reçu de l'argent (anniversaire-petit gain au jeu- remboursement d'un achat etc.) et chaque fois, que vous pensez que l'argent n'est pas pour vous, relisez vos notes ! Vous pouvez aussi laisser trainer vos notes, pour que votre inconscient les capte régulièrement... 

- vous pensez que vous ne rencontrez jamais les bonnes personnes ? notez les noms de toutes les personnes qui ont été bénéfiques pour vous à un moment où un autre de votre vie !

- vous pensez que vous n'avez pas de qualités glorifiantes ? notez tous les compliments que vous avez déjà pu recevoir par le passé et qui vous ont fait vraiment plaisir ! 

etc.

Vous l'aurez compris, pour vous reprogrammer sans auto-critiques limitantes, il faut vous convaincre que vous êtes bien plus que ce que vous pensez ! Et vous verrez que souvent, il y a un énorme écart entre ce que l'on pense de soi ou ce que l'on pense pouvoir avoir ou non, et ce qui EST réellement !

Prenez soin de vous !

Plus vous êtes fatigué, stressé, plus vous avez tendance à commettre des erreurs. Votre cerveau utilise ces erreurs pour vous confirmer que vous n'êtes pas bon, pas capable, non méritant...

Il est alors facile de comprendre qu'il est important de rester en forme, de ne pas s'épuiser émotionnellement ou physiquement dans l'extrême. 

Sachez dire "non" parfois aux autres quand vous sentez que vous avez atteint vos propres limites.

Ayez toujours à disposition tout ce qui vous fait du bien ! Il peut s'agir : d'une huile essentielle, de pouvoir prendre un bain ou une douche, une crème de corps, la possibilité de vous défouler (course à pied, fitness, marche, boxe, tai chi...) --> notez que plus ce sont des choses qui touchent à votre corps physique, mieux c'est ! 

 

Vous pouvez aussi changer les idées de votre cerveau pour qu'il soit absorbé par autre chose que celle de vous démolir : lire - chanter - réciter des poésies ...

J' espère qu'avec tout cela, vous comprenez comment stopper les pensées auto-critiques qui vous envahissent ! Et surtout, j'espère que ce changement de "mindset" vous permettra d'aller plus loin et d'atteindre vos objectifs et désirs !


Joan

bykokolou.com

Copie et reproduction interdite de l’ensemble du site pour le texte, les images et les vidéos. Ce site est placé sous copyright pour les droits à la propriété intellectuelle. Il est plus intelligent de partager les articles qui vous intéressent grâce aux différents liens de partage … Merci de votre compréhension.

Plusieurs manières de soutenir mon travail et participer à la maintenance de ce site:

Merci beaucoup de votre participation !

 

 

Découvrez les outils de développement personnel et spirituel que j'ai créés !

(Cliquez sur les images ci-dessous)

formation le profil de personnalité karmique
formation le code karmique
le message caché des saboteurs - formation en ligne bykokolou-mepsite